Film de la semaine

les frères sisters

les frères sisters

Dans ce film, Audiard nous propose un western initiatique autour de 4 personnages principaux. Au travers de plusieurs péripéties, il remet en question la vacuité des volontés et rêves de ces personnages, dans une période de ruée vers l’or fermement orientée vers l’accaparation du métal précieux. Il est rafraichissant de constater que ces volontés ne sont pas aussi stéréotypées que la simple recherche d’or ou de vengeance bien que l’on soit dans un western, genre pourtant très codifié. Certains éléments et détails sont très bien trouvés et originaux donnant un cachet au film. Celui-ci est de plus porter par un John C Reilly excellent et captivant dans son rôle de bon frère sentimental qui se dévoue pour son cadet. De plus, certaines trouvailles de réalisation sont vraiment notables comme le travail sur l’éclairage. Il maitrise en particulier dans ce film les scènes dans le noir qui sont exceptionnelles et ont un impact très fort. Un petit Bonus parce que pourquoi pas Bien que les frères Sisters commencent en road movie on ne peut pas vraiment le définir comme tel. Cependant pour les grands fans de ce genre, Rain Man reste un grand classique. Dans ce film aussi le personnage du grand frère part à travers le pays pour pouvoir veiller sur son cadet. Cependant le cadre est totalement différent. Dans un cas, le petit frère est handicapé par un autisme qui fait écho au trauma, l’alcoolisme et la violence du cadet Sisters. Pourtant, contrairement à Rain Man où l’empathie et la sympathie sont plus tournées vers le cadet, dans les Frères Sisters elles sont plus orientées vers le grand frère. De plus, Rain Man est bien plus émouvant que ne peut l’être les Frères Sisters en particulier grâce à un jeu vibrant de Dustin Hoffman.

Tous les films »

Suggestions du Week-End

Journées du patrimoine

Journées du patrimoine

Chasse aux trésors «Le Mystère des lettres de la Grande Guerre»

Toutes les expos »