Film de la semaine

les sentiers de la gloire

les sentiers de la gloire

Avis du Bda Un coup de mettre de Kubrick qui au travers de son regard implacable et froid nous montre une des facettes les plus horrible de la guerre. La caméra de Kubrick nous montre l’horreur non pas de l’ennemie mais bien de l’armée en tant qu’institution et du patriotisme, créant une œuvre hautement subversive. Elle met en lumière le comportement cynique d’officiers avides près à mener des soldats à une mort absurde. Ceci étant tués tant dans les tranchés que fusillés après un simulacre de procès génialement réalisé s’ils refusent. Le désespoir et un fatalisme omniprésent sont mis en avant de façon magistrale. Un petit bonus parce que pourquoi pas Vous voulez plus de critique du monde militaire par Kubrick. Il a ensuite signé les deux monuments que sont docteur Folamour et Full Metal Jacket et de sa fameuse scène du sergent instructeur Hartman. Ici sont critiqués d’une part la monté en puissance absurde de la guerre froide et le danger constant de ce conflit, et d’autre part l’envoie inutile de la jeunesse au Vietnam. Enfin un autre film certes bien moins subversif critiquant le procédé de fusillé pour l’exemple et lumineux et émouvant un long dimanche de fiançailles de J.PJeunet

Tous les films »

Suggestions du Week-End

Journées du patrimoine

Journées du patrimoine

Chasse aux trésors «Le Mystère des lettres de la Grande Guerre»

Toutes les expos »